Kamélé N’Goni
[Burkina Faso].
Instrument à cordes pincées
d’Afrique de l’ouest.
Harpe-luth cousin de la Kora…

[chamælεktrik] Né dans les ateliers de Gus, le Kamélectric, specimen électrifié de Kamélé N’Goni, présente naturellement de fortes dispositions à évoluer dans les environnements pentatoniques mandingues. Mais c’est au contact de rythm’n blues, jazz, funk, groove, afro-beat, hip hop, qu’il développe ici, son potentiel expressif…

Le petit animal à cordes et à peaux est devenu cette créature sonore imprévisible. Pourvu d’adaptations remarquables à la musique amplifiée [fig. 1] (rythmes composés, modulations harmoniques) et de dispositifs exceptionnels pour la transe [fig. 2] (basse ruminante et préhensile, percussions à mouvements multiples).

Le Kamélectric est un instrument-animal-machine aux couleurs changeantes, doté d’une inépuisable résistance aux climats hostiles, un caméléon électro-acoustique, à dos de chameau. Son chant est un cri : le Drum Sax N’Goni.

Julien Guyard joue sur des 14 et 16 cordes de sa propre confection, manche en bambou contrecollé [fig. 1&2], mécaniques classiques, tamis en peau de chèvre sur raquette de tennis [fig. 3&4], fil de pêche nylon [fig. 5].

Sébastien Dault joue sur une batterie made in taiwan construite en sapelli, un bois exotique menacé par une grande marque d’instruments…

Louis Noble joue sur ses saxophones et sa guitare.

Électrification [elɛktʁifikasjɔ̃] Production d’électricité, une des formes de l’énergie, mise en évidence par ses propriétés attractives où répulsives, aujourd’hui par la structure de la matière elle même.
Electrisation, action d’électrifier; Faire fonctionner en utilisant l’énergie électrique.

Électriser [elɛktʁize] Communiquer à un corps des propriétés, des charges électriques, faire apparaître sur lui de l’électricité positive où négative; Animer, pousser à l’action, en produisant une impression vive exaltante. Enflammer, exalter, exciter, galvaniser, transporter.